27 mai 2008

SUD OUEST - 05/08/2008

CINÉMA. --Marc Large, Peio Serbielle et Patrice de Villemandy viennent de terminer un film « Xan naiz ni », une ode à la nature pyrénéenne, à ses légendes

Il était une fois, Xan…

Didier Piganeau

6055368
Inutile d'accumuler les superlatifs. Ce film est tout simplement beau. Le dessinateur et auteur Marc Large, le chanteur basque Peio Serbielle et le cinéaste Patrice de Villemandy ont associé leurs talents pour réaliser ce court-métrage de 26 minutes, intitulé en basque « Xan naiz ni » (ce qui se traduit par « Je suis Jean ») inspiré par le roman de Marc Large « Xan de l'ours » (Cairn édition).

Le sous-titre du film « Voyage en terres sauvages » en dit plus sur le contenu. Les trois compères nous promènent dans les paysages envoûtants des Pyrénées du Pays basque, de la Soule et du Béarn. Autrement dit, au pays de l'ours, de ses légendes, de sa mythologie, de ses fantasmes.
À l'origine donc était le livre de Marc. « Xan de l'ours » raconte cette légende du XVIIIe siècle. - au fait est-ce une légende ? - de l'union d'une villageoise avec un ours. De ces amours coupables, naquit un enfant mi-homme mi-bête, enfant sauvage nommé Xan, vivant dans la forêt et qui, dit-on, défraya la chronique… Jusqu'à Paris. La rencontre de Marc Large et de Peio Serbielle, quelque temps après la sortie du livre, a été l'étincelle qui a provoqué le film. Peio a été séduit par l'histoire et par les textes de Marc, Marc a immédiatement cerné l'esprit poétique de Peio.
« Il ne s'agit pas d'une transposition du roman, mais nous avons voulu nous imprégner de l'atmosphère de Xan, de l'ours, de ces paysages fantastiques, de cette nature envoûtante », explique Peio Serbielle.


Iraty, Ossau, Sainte-Engrâce… Qui est déjà allé flâner dans les bois du côté de Sainte-Engrâce, s'est promené sur le chemin qui surplombe les grottes d'Holzarte ou a marché sur les flancs du pic du Midi d'Ossau se sentira vite pris par les images de Patrice de Villemandy, les textes de Marc Large dits par Peio, par les chansons de ce même Peio.
Ici, les cascades ne chantent pas comme ailleurs, les branches des arbres semblent animées par la respiration d'un géant, les rochers se confondent avec le bois et les souches ont parfois des allures de soleils sombres…
« Xan naiz ni » montre de superbes images des grottes de Sare et Zugarramurdi, du Pas de Roland à Ixtassou des cromlechs d'Iraty, des gorges de Kakueta, de la caverne d'Harpéa, ancienne tanière d'ours, des levers de soleil dans les brumes du côté d'Artzamendi, du célèbre chemin de la Mâture à Urdos. Au total, une vingtaine de lieux soigneusement choisis par Marc, Peio et Patrice. Mais « Xan naiz ni » n'est pas seulement un témoignage sur la vie dans les Pyrénées, c'est une ode aux légendes, un hommage à ses habitants à la nature, à la puissance de la montagne, avec en filigrane la présence de l'ours, animal mythique.
Ce film est destiné à être projeté dans des lieux chargés d'histoire ou de symboles comme les grottes d'Isturitz dernièrement. « On le proposera dans les salons du livre, les centres culturels, aux chaînes de télévisons », indique Marc Large. Il sera présenté le 13 août sur écran géant dans le cadre de la feria, et on le verra prochainement à Saint-Paul-lès-Dax

Posté par naizxan à 17:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur SUD OUEST - 05/08/2008

Nouveau commentaire